Sélectionner une page

Communiqué du groupe Rassemblement National au conseil régional Centre-Val de Loire.

Comme nous l’avions prévu, il n’est plus possible de masquer la hausse du chômage, accentuée par un ralentissement de l’activité économique.

La DIRECCTE enregistre une hausse de 1,8% au 3ème trimestre en Région Centre-Val de Loire pour la catégorie A, +0,9% pour les catégories A, B, C.

C’est le plus mauvais résultat depuis longtemps, traduisant l’échec des « macronomics ».

L’Indre (+3,4%) et le Loiret (+3,3%) sont les départements les plus touchés.

Par catégorie d’âge ce sont les jeunes de moins de 25 ans les plus impactés (+2,8%).

Cela s’explique en partie par l’essoufflement des entrées en stage (2615 entrées par mois en moyenne en 2017, 2083 en 2018).

Le dispositif atteint ses limites, d’autant plus que 2/3 de ces stages ne sont pas qualifiants.

La semaine dernière au conseil régional François Bonneau se vantait du « dynamisme » de la région, or le chômage y augmente de 1,8% au dernier trimestre contre 0,5% en France.

Cela confirme les données de l’INSEE et le mauvais classement de notre Région pour la croissance du PIB.

Seul le groupe Rassemblement national avait pointé la supercherie.

Télécharger en format imprimable : Communiqué RNCVDL 2018.10.25 – Emploi en Région Centre-Val de Loire