Sélectionner une page

Michel CHASSIER, rapporteur du groupe RN :

« Chacun s’accorde à constater que la dévitalisation des centres-villes ne relève pas seulement de la problématique commerciale mais à la fois du dépeuplement, du vieillissement et de la paupérisation des villes moyennes. Les modes de vie et l’essor automobile ont permis à beaucoup de Français de s’installer en campagne et en périphérie urbaine. Mais l’arrivée d’une immigration massive a rendu impossible le vivre-ensemble et les populations qui étaient victimes d’exactions, d’incivilités et de violences sont parties. L’exode des classes moyennes est la cause des pertes en recettes fiscales que subissent ces villes et ce n’est pas la révision du Plan Local d’Urbanisme ou la vague actuelle de migrants, mendiants dans les rues qui contribuera à redynamiser les centres-villes. L’insécurité constante entraîne même la fermeture anticipée de commerces dans certains quartiers en hiver et les rues sont désertées dès la nuit tombée. Le dispositif « Action Cœur de Ville » ouvre de nouvelles possibilités d’action pour les agglomérations et les villes moyennes sans que sa cible ne soit véritablement précisée, d’autant que le cadre d’intervention indique que le fonds s’adresse à l’ensemble des communes du territoire régional. Pour notre part, nous souhaiterions que les petites villes n’en soient pas encore oubliées » Rapport 18.05.06 Revitalisation des Centres-Villes – Michel CHASSIER

Jeanne BEAULIER sur l’accessibilité :

« La revitalisation commerciale des centres-villes ne doit pas se limiter à l’étude du local commercial mais bien aux charges connexes comme les impôts et la masse salariale. Les gains de rentabilité et les contraintes dues à l’emplacement sont les éléments les plus scrutés : en centre-ville, l’accessibilité est souvent de facto la problématique la plus difficile à surmonter. D’autre part, le dispositif qui nous est présenté dans ce rapport semble avant tout calqué sur la doctrine des autorités européennes dont l’enjeu est de construire la ville inclusive assurant la promotion des achats culturels ou de loisirs et oubliant les attentes essentielles des artisans et des commerçants » Rapport 18.05.06 Revitalisation des Centres-Villes – Jeanne BEAULIER