Sélectionner une page
La nouvelle carte scolaire est connue et le Gouvernement envisagerait de fermer 17 classes dans le département du Cher pour la rentrée 2021.

Le Rassemblement National du Cher s’oppose à cette décision.

En effet, ces fermetures conduiraient à une augmentation significative du nombre d’élèves par classes. Cette décision irait à l’encontre du principe éducatif qui veut que moins il y a d’élèves par classe, meilleure est la qualité de l’enseignement.
Le Gouvernement est en pleine contradiction puisque dans le même temps, il dédouble des classes dans des zones dites prioritaires pour que les élèves soient moins nombreux .
Pourquoi une telle discrimination ?
Pourquoi les élèves vivant en zone rurale devraient avoir des conditions d’enseignement moins bonnes que les élèves des « cités ».

Il convient d’ailleurs de rappeler qu’il y a déjà eu plus de 17 classe fermées dans le Cher l’année dernière
Nous estimons que ces fermetures sont injustifiées et ne feront qu’accélérer la désertification rurale qui a été bien entamée ces dernières décennies.

Cela engendrerait une fois de plus une discrimination envers la ruralité, cette France oubliée qui a vu disparaître ses postes, ses trésoreries, ses gendarmeries ….

La promesse d’Emmanuel Macron qui était de « garantir la réussite de tous et l’excellence pour chacun » à l’école est encore une fois contredite par la réalité.

Nous partageons les inquiétudes des élus locaux qui se sont vu supprimer des classes et de ceux qui y ont échappé de justesse mais qui sentent qu’ils n’y couperont pas l’année prochaine.

Le Rassemblement National s’oppose à cette politique.

Nous ferons tout au Conseil Départemental et Régional pour s’opposer à la mort programmée des écoles rurales, peut-être voulue par nos élites. Nous ferons en sorte que la France des terroirs trop longtemps oubliée puisse rester vivante.

Les Français peuvent compter sur le Rassemblement National pour préserver les écoles dans nos territoires et pour défendre l’avenir de nos enfants.

Julie APRICENA
Coordinatrice Génération Nation région Centre-Val de Loire
Partager